Café Musiques LF.

logo RUBRIQUE 2

Tous les talents sont permis. Toutes les formes à oser

Le Café-Musiques La Fonderie est dédié depuis 1994 à la diffusion de la scène vivante et plus particulièrement aux Musiques en tout genres.

Ouvert à toute proposition le Café Musiques aime mêler tous les publics autour d’évènements, spectaculaires et conviviaux, reflets de la vitalité d’une scène multiple.

Atelier polymorphe et exigeant, de création, de propositions et d’expressions multiples le CMLF, reste attentif aux artistes quelle que soit leur notoriété.

Visuel du Zik Zac Festival 2011, 14ème édition Le Zik-Zac Estival en est la preuve, qui rassemble chaque année au mois de septembre [1] et depuis 1998 un public éclectique autour de concerts de musiques métissées.

Tout sur le Festival sur www.ZikZac.FR

Tant que faire se peut, une politique de soutien voire d’accompagnement avec certains artistes est mise en œuvre, dans le cadre de "résidences" notamment.


Située de 1993 à 2001 en centre-ville, La Fonderie y a connu de chaudes soirées de spectacle et de vie... mais aussi de nombreux démêlés batimentaires.

Celles-ci finirent par entrainer la fermeture de nos locaux du cours Saint-Louis en 2002, date du rachat par La Ville d’Aix de nos murs promis aux promoteurs.
Il fut alors avancé la volonté de permettre - après travaux - la survie d’un espace de vie et de Cultures, dont le succès auprès de très nombreux publics ne s’est jamais démenti.

Début 2004 - attendant les fameux travaux - le Café Musiques se déplace au Jas de Bouffan, à la demande de la Communauté du Pays d’Aix, afin d’y prendre les rênes de la Salle Bois de l’Aune. Le pari accepté initialement était de tenter là un espace culturel populaire novateur sur le territoire du Pays d’Aix.

En Octobre 2007, après des centaines de représentations et plus de 63 000 spectateurs accueillis, La Fonderie a rendu les clefs du Bois de l’Aune.

Maintenant privée de scène propre La Fonderie persiste néanmoins à croire en l’avenir. Plus que jamais nous défendons la nécessité de réouverture du site du cours saint-Louis et la mise en place d’une politique culturelle cohérente et ouverte à la diversité des acteurs sur le Pays d’Aix.



[1] en septembre depuis 2008, en juillet auparavant