3 Lettres de mon Moulin.

Théâtre et clown, par la Compagnie Olinda - Création 2002

Trois Lettres tirées des "Lettres de mon Moulin" d’Alphonse Daudet.

Mise en scène : Christel Rossel

avec Nathalie Lasserre & Agnés Pétreau
Création Lumière & Régie : Jean-Louis Alessandra.



-  Spectacle adapté à tous les publics
  • à partir de 7 ans.
  • Scolaires à partir du CM2

Une scénographie simple, s’appuyant sur un traitement résolument moderne : une échelle devient le moulin, le clos, la montagne, la chapelle, etc.
Deux comédiennes complices font vivre chacune des histoires avec malice et joie de vivre.

Deux clowns subtils qui se régalent et nous régalent d’une alternance d’acrobaties et d’éclats de rires, dont le rythme endiablé nous entraine au cœur d’un univers onirique et étrangement familier, souligné par de délicates lumières.


Les 3 Lettres...

• Le secret de Maître Cornille

Tour à tour projet théâtral, projet de roman, opéra en 3 actes, "Le secret de Maître Cornille" nous est parvenu sous la forme de la nouvelle dont voici le propos initial tiré d’un récit publié en 1865 dans “Le Moniteur Universel du soir“, lequel résume la situation :
« Tu dois te rappeler que chacun s’étonnait de voir ce diable de moulin, virer avec rage du premier jour de l’an jusqu’à la Saint Sylvestre tandis que tous les autres manquaient d’ouvrage... ».
Les minotiers qui travaillaient à la vapeur attiraient toute clientèle des paysans et des fermiers.
« Comment s’y prend-t-il donc ce vieux père. Aucun de nous ne lui porte son blé et cependant l’ouvrage n’a jamais l’air de lui manquer ? »

• Les trois messes basses

D’abord écrit pour "Contes du lundi", Les trois messes basses est entré tardivement dans "Les lettres de mon moulin". On n’en trouve pas de trace dans la presse.
Ce projet s’enracine dans les souvenirs personnels de Daudet puisés au cours d’un séjour dans le midi en 1866. Des croyances sur une chapelle en ruine où un prêtre fantôme dit la messe en pénitence de ses fautes passées sont devenues un moment d’humour.
« Et voilà la vraie légende de Dom Balaguère comme on la raconte au pays des olives... »

• La chèvre de Monsieur Seguin

Récit unversellement connu et cinquième des "Lettres de mon moulin", "La chèvre de M.Seguin a été la dernière à paraître signée du pseudonyme de Marie-Gaston.
La petite chèvre va payer de sa vie le plaisir d’une journée de liberté...


La presse en a dit

« ...Au fil des histoires A.Pétreau et N.Lasserre jouent plusieurs rôles en faisant appel à tous leurs talents. A la fois actrices, clowns et acrobates, elles font vivre le récit avec humour et créativité. » La Provence - 23/07/02.

« ...La sobriété du spectacle, le travail corporel et vocal, une gestuelle proche des formes de la Commedia Dell’arte se combinent pour gagner un public venu nombreux et enthousiaste ». La Provence - 28/10/02.



Plus d’infos sur Wikipedia : Alphonse Daudet // Lettres de mon moulin