Le Fils de La Biche

Conte Arménien par tradition orale - Création 2007 de la Compagnie Olinda


-  mis en mots et conté par Agnès Manas Tovmassian

-  durée : 35 minutes. A partir de 7 ans.


L’univers du conte est un endroit vaste et infini. Il existe plus de contes qu’il n’existe de conteurs, de peuples ou encore même d’histoires.

D’un pays à l’autre, d’un continent au suivant, le conte retrouve des valeurs universelles tout autant que des rouages individuels. Le Fils de la Biche est d’abord l’histoire d’un enfant, fils d’un couple sans fortune, né aux portes de la Cité Royale. Le Roi, effrayé par un cauchemar, veut le faire tuer par l’un de ses serviteurs. Ainsi s’ouvre ce conte. Peut-être pensez-vous connaître cette histoire ? Ce conte vous semble familier ? Depuis la Grèce antique, des histoires d’enfants emportés au loin pour être tués nous sont racontées. Et ? depuis la Grèce antique, le serviteur chargé du meurtre de l’enfant ne peut s’y résoudre, et abandonne, vivant, l’enfant au destin controversé (Oedipe, Blanche Neige...).

Dans ce conte Arménien, aux couleurs et odeurs venues du Moyen Orient, c’est une biche qui va recueillir l’enfant livré à lui-même, et l’élever comme l’un des siens. Ce « fils de biche » connaîtra alors mille vies : une enfance champêtre, une adolescence royale, et des aventures fâcheuses au milieu des dangereux sentiers de la lointaine montagne. Mais cet enfant a bu, avec le lait de la biche, la force de la montagne et la hardiesse des orages sylvestres... Nous rencontrerons des ogres, un cheval noir envoyé par une sorcière. Et puis une magnifique jeune fille, si belle qu’auprès d’elle la lumière du soleil n’était qu’ombre .

Permettez nous de vous offrir ce conte, permettez nous de vous entraîner dans cet univers magique, et pourtant si proche d’un réel possible.

Depuis l’Arménie, proche de la ville d’Ispahan, nous est arrivée cette histoire. Peut-être a t’elle été déformée par ce long voyage, peut-être en a t’elle été enrichie. Et comme le conte est par nature une tradition orale, permettez nous de vous conter de manière unique cette histoire venue de la nuit des temps. Je l’ai bu, moi, avec le lait de ma mère.

Agnès Manas Tovmassian

à venir : Photos de Le Fils de la Biche


Création 2007 de la Compagnie Olinda